Vous êtes ici : Liste des articles > Actus > Faire développer son propre CMS

Faire développer son propre CMS

Il y a 12 ans, quand nous avons créé notre première entreprise, Artémia, je n’y connaissais strictement rien en développement de sites, mais j’étais convaincu que ce "machin" qu’est le web était un formidable vecteur de communication pour capter de nouveaux clients.

Armé du courage innocent du jeune créateur pour qui rien n’est impossible, j’ai créé mon premier site "vitrine" en html pur avec plein de tableaux dedans, ça donnait ça (source archive.org) :

Le site Artémia

Très vite, il a fallu se rendre à l’évidence :

  • 3 mois m’auront suffi pour me rendre compte que j’avais atteint mes limites
  • qu’il existait un truc dingue, gratuit de surcroit : le CMS open source
  • qu’il n’y avait plus qu’à choisir : pour nous ce fut Xoops

Et là, les emmerdes commençaient ...

Le constat

Quand je parle d’emmerdes, j’exagère. Ce Xoops nous aura bien rendu service et nous aura effectivement permis de capter de nombreux clients. Pour la faire courte, au delà de la version de base et des modules créés par la communauté, nous en avons fait développer un certain nombre répondant à nos besoins spécifiques suite à la création de notre deuxième société My Beautiful Company, éditrice de sites donc.

Déjà, à l’époque, je me souviens de discussions enflammées sur l’avenir de Xoops, de la communauté qui partait dans tous les sens, des développeurs qui s’écharpaient ... mais nous avions déjà beaucoup investi, et il nous semblait impossible d’en sortir. Ce qui devait arriver arriva, Xoops ne fut plus maintenu, ou tout du moins, les mises à jour remontaient plus de bugs qu’elles n’en corrigeaient, les meilleurs éléments de la communauté sont partis, dégoutés.

Scotchés sur une version stable, nous avons continué à faire développer 2-3 choses, mais déjà je savais qu’un jour ou l’autre, ça ne passerait plus, sans compter que le web évoluant à vitesse grand V, il me manquait de nouvelles fonctionnalités, tandis que d’autres étaient vraiment obsolètes.

Les vraies emmerdes sont arrivées avec les nouvelles versions de Php, sur l’ensemble de mes sites : des bugs ont commencé à apparaitre, certains faciles à corriger, d’autres non, à moins de taper dans le dur du noyau. Plus le choix, on fait quoi ?

La décision

Je l’ai repoussée au maximum cette décision, parce que je savais qu’elle avait un coût non négligeable, et que les risques d’un changement de CMS n’étaient pas anodins, entrainant de nombreuses questions comme "que va devenir mon référencement ?", etc...

En gros, j’avais trois options. D’abord, repartir sur un CMS open source, avec un fort risque, à plus ou moins long terme, de me retrouver dans la même situation qu’avec Xoops précédemment, et dans tous les cas une nécessité de faire développer des modules spécifiques. Sans compter le fait que pour ce choix, je devrais encore m’adapter aux spécifications du CMS alors que dans mon esprit, ça devrait être l’inverse. Pas chaud !

J’aurais aussi pu choisir le CMS maison d’une agence avec toute la dépendance que cela implique, hors de question pour moi.

Restait l’option de mon propre CMS. Depuis le temps, je sais exactement ce que j’en attend, le cahier des charges était déjà assez précis dans mon esprit. Le principal frein à cette solution : le coût ! Nous avons finalement choisi cette solution.

Le choix du prestataire

Ce ne fut pas très compliqué, et c’est une histoire d’Hervé(s !). Dans mon esprit le développeur ne pouvait être que quelqu’un que je connaisais et qui connaisse nos différents modèles économiques.

Le plus légitime aurait du être Hervé Thouzard qui nous a accompagnés pendant tant d’années et qui nous a, à maintes reprises, sorti du pétrin. Malheureusement pour nous, Hervé n’exerce plus à son compte.

L’autre, c’est Hervé d’Infiniclik. Ça fait maintenant quelques années que nous travaillons ensemble, je connais la façon dont il développe et j’utilise déjà un de ces CMS (ce site est propulsé par InfiniCMS).

Aucun souci non plus sur le travail à faire au regard des projets sur lesquels il a déjà travaillé, bien plus complexes que ce que je lui demande. Enfin, un point pour moi super important, il connait parfaitement les choses du SEO, élément indispensable pour le développement de notre nouvel outil. C’est donc notre homme.

Et après ...

Rédaction du cahier des charges, validation, contrat ... et développement qui a déjà commencé.

Je n’ai maintenant qu’une hâte : migrer mon premier site. Si je n’ai aucune angoisse sur le développement du CMS en lui même, ni sur la continuité de mon référencement...je m’inquiète un poil sur la réintégration des données actuelles, mais il parait que c’est un jeu d’enfant, alors...

Dans un prochain billet, je vous dirai comment ça s’est passé et comment nous avons abordé, d’un point de vue référencement, cette migration radicale.

Écrit par Didier le 27/02/2014
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

5 commentaires

Écrit par Hervé le 27/02/2014 à 14h18
C'est vrai que le cahier des charges est comment dire... Rock n'roll :-)

En revanche, il y a du boulot. Pas le temps de se croiser les doigts mais projet intéressant.

Merci pour ta confiance. ;)
Une chose est sûre, un CMS sur-mesure est le meilleur outil pour la gestion de contenu d'un site: souple, léger, performant, optimisé dans les moindres détails avec un back-office ergonomique... Pour avoir réalisé des CMS 100% sur mesure, le temps de développement et le budget nécessaire est très important.

L'avantage d'Hervé réside dans son CMS maison, un excellent moteur customisable selon les besoins avec un budget maitrisé ;)
En lisant ton article ça m'a refait penser à php-nuke :-)

En effet aujourd'hui le marché des CMS a explosé, mais il y a parfois pas mal de couches et de surcouches pour obtenir ce qu'on veut et on se retrouve a n'en utiliser que 10% (c'est comme notre cerveau). Parfois ça prend plus de temps de partir d'une structure toute faite qu'il faut complètement déconstruire pour s'adapter au besoin, que de le faire à partir d'un cahier des charges où tu pars vraiment de ce qui est nécessaire.

Donc t'as choisi Hervé d'infiniclick, c'est toujours un plus d'avoir un dev qui connaît le SEO parcque lui il sait ce qui peut clocher et aller adapter comme il faut avant même que tu n'ai soulevé la question.
Écrit par Didier le 27/02/2014 à 14h36
@Philippe, la c'est du spécifique, Hervé me refile pas le code de son CMS maison !

Et pour le budget maitrisé, tu rigoles, ça me coute un bras, depuis je bouffe que des patates :-)))))
Oh je me rappelle de Xoops ! J'en ai aussi bavé :-D
Avec Hervé, je sais que le site est en de très bonnes mains. Il fait partie du très petit nombre de développeurs réellement high level en France.
Merde pour la refonte.

Commenter cet article

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Qqge6V

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir

Géo-localisation et recherche multi-critères sur nos guides professionnels Géo-localisation et recherche multi-critères sur nos guides professionnels
Après plusieurs mois de développement, nos guides professionnels sont maintenant dotés de nouvelles fonctionnalités aussi pratiques...
Écrit par Didier le 16/10/2009 dans Actus - 1 commentaire Lire la suite
L’organe de propagande de Buzzy et Littlebuzz en V2 L’organe de propagande de Buzzy et Littlebuzz en V2
Il était temps que Buzzy et Littlebuzz aient enfin leur organe de "propagande", ils ont donc tout naturellement fait leur apparition dans...
Écrit par Didier le 17/07/2009 dans Actus - 0 commentaire Lire la suite
Machin aime le chocolat ... mais n’a toujours pas de nom ! Machin aime le chocolat ... mais n’a toujours pas de nom !
Machin n’a toujours de nom, nous cherchons toujours, mais une chose est sûre, c’est que dans sa quête, on le retrouve à aimer le...
Écrit par Didier le 26/02/2009 dans Actus - 1 commentaire Lire la suite
My Beautiful Company reprend Artésine My Beautiful Company reprend Artésine
Artésine est une plateforme artistique destinée, d’une part, aux artistes et compagnies pour présenter leurs spectacles, et d’autre...
Écrit par Didier le 28/09/2009 dans Actus - 0 commentaire Lire la suite
Teasing ... Teasing ...
Buzzy et Littlebuzz partent pour de nouvelles aventures. Sortie prévue dans les prochaines semaines le temps de mettre en place ce que...
Écrit par Didier le 17/09/2009 dans Actus - 0 commentaire Lire la suite